Dernière mise à jour: 03 mars 2022

Henrard Georges - bibliographie :


Pour de plus amples informations :
e-mail : nospam
ou vous pouvez compléter le formulaire suivant.


Le chemin de fer de l'Ourthe (édité en 2022)  

   

La ligne de chemin de fer de l'Ourthe, numérotée 43, se profile d'Angleur à Marloie en se jouant de la rivière entre Angleur et Barvaux.

Traversant une nature féconde, elle se révèle une des plus belles lignes du réseau ferré belge.

Non seulement, elle dessert les localités rencontrées mais elle s'avérait une épine dorsale à laquelle se rattachaient cinq lignes vicinales.

De multiples raccordements, notamment de carrières, s'égrenaient dans diverses stations.

La genèse et l'évolution de chaque entreprise est racontée.

Vingt-quatre témoignages d'époque ravicent de nombreux souvenirs.

Plus de trente photographes et collectionneurs se sont joints à l'auteur afin d'illustrer tout le trajet aux différentes époques qui se sont déroulées de 1866 à 2020. Ce voyage est inoubliable.

Bonne lecture et découverte,

Georges Henrard.



Les lignes vicinales de Melreux - Tome II (édité en 2019)

   

Deux lignes vicinales étaient raccordées à la gare de Melreux située sur la ligne de chemin de fer allant d'Angleur à Marloie.

La première, ouverte en 1886, reliait Merleux à La roche en passant par Hotton, Hampteau, Rendeux, Marcourt, Jupille s/Ourthe, Vecpré et Cielle (tome I).

La seconde, mise en service en 1912, partait de la gare de Comblain-la-Tour, montait vers Xhoris, redescendait vers Ferrières pour ensuite atteindre Burnontige et Werbomont. Le trajet se poursuivait par Manhay, Lamorménil, Dochamps, Amonines, Pont d'Erezée, Fisenne, Soy, Hotton et Melreux (tome II).

Pour chacune de ces deux lignes, le projet, la construction, le tracé, la genèse, le matériel sont décrits et relatés. L'histoire et l'évolution des raccordements vicinaux dans les gares de Comblain-la-Tour et Melreux, avec plans, sont développés. Différents témoignages évoquent des souvenirs et agrémentent les deux ouvrages richement illustrés qui se clôturent par les fermetures.

Bonne lecture et découverte,

Georges Henrard.



Les lignes vicinales de Melreux - Tome I (édité en 2019)

   

Le chemin de fer du Hoyoux et du Condroz - La ligne 126 de Statte à Ciney (édité en 2015)

   


SPA – VERVIERS, l’épopée d’un tram vicinal (édité en 2011)

   


Verviers, ville et région parcourues en tram - Les lignes de Heusy (édité en 2008)

   

Verviers, ville et région parcourues en tram - Vers les hauteurs de la cité (édité en 2008)

   

Verviers, ville et région parcourues en tram - De Renoupré à Pepinster (édité en 2006)

   

Verviers, ville et région parcourues en tram - Balade de 1884 à 1918 (édité en 2004)

   

En train à travers les plateaux de Herve (édité en 2003)

   

Histoires de tortillards ardennais : Rivage - Trois-Ponts, le chemin de fer de l'Amblève (édité en 2001)

   

Histoires de tortillards ardennais : Malmedy - Stavelot - Trois-Ponts, la voie ressussitée (édité en 1999)

   

Histoires de tortillards ardennais : Spa - Stavelot, les petits trains des neiges (édité en 1999)

   

Verviers - Hergenrath, l'escapade vers l'est (édité en 1995)

   

Angleur - Verviers, le jeu du rail, des collines, des rivières (édité en 1993)

   

Pepinster - Spa, de la vapeur à l'électricité (édité en 1992)

   

La gare de Verviers-Central au fil des rails et du temps (édité en 1991)

   

Ce site est hébergé par OVH

29040 visiteurs ont regardé 63949 pages depuis le 19-04-2008.